Le Reiki : à la découverte de l’énergie subtile

C’est avec le Reiki que notre chemin initiatique à deux a vraiment commencé, il y a environ 2 ans. En ressentant physiquement que des énergies subtiles et invisibles semblaient bel et bien exister, c’est toute notre perception de ce monde qui s’apprêtait à être chamboulée. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de partager notre expérience et notre vision de cet art énergétique aux vertus insoupçonnées, car il est pour nous une étincelle illuminant nos consciences au quotidien.

Qu’est-ce que le Reiki ? 

Le Reiki est une méthode de soin énergétique par l’apposition des mains qui utilise l’énergie neutre universelle sans intention. C’est cette même énergie que l’on nomme Prana, Qi ou Chi selon les cultures, qui est canalisée par la pratique du Reiki. Il ne s’agit donc pas de l’énergie propre à la personne qui donne le soin, celle-ci n’étant qu’un canal dirigeant l’énergie universelle vers une autre personne, un animal, un lieu, etc. 
Il est également important de noter que le Reiki est un phénomène énergétique totalement indépendant de nos croyances, de notre sexe,  notre age, notre religion, etc. tous ces facteurs n’influençant en rien son efficacité.

Cette méthode nous vient d’un maître japonais, Mikao Usui, qui a mis au point le Reiki au début du XXème siècle à partir des divers enseignement qu’il a lui même reçu.
Aujourd’hui le Reiki a fait son chemin jusqu’en Occident, et la faculté de canaliser l’énergie est ouverte à tous pour peu de suivre un stage d’initiation animé par un maître Reiki. C’est à chaque fois grâce à ces initiations que l’on peut accéder aux différents niveaux de pratique, qui sont au nombre de 3 ou 4 selon les écoles. Chaque école ajuste son programme en fonction des sensibilités des maîtres qui l’animent, mais les grands principes sont communs.

Le premier niveau de Reiki comprend 4 transmissions d’énergies qui ouvrent, de façon permanente, le canal par lequel le flux puissant du Reiki peut traverser le corps de la personne initiée. Au cours de cette initiation, on apprend les différentes positions pour l’imposition des mains et la diffusion de la force universelle de vie à soi-même et à autrui. 

Le deuxième niveau de Reiki renforce le processus déjà amorcé lors du premier niveau, car la personne reçoit deux autres initiations et de quelques symboles sacrés. Elle devient donc un canal plus puissant et est en mesure de transmettre l’énergie du Reiki à distance.

Les 3e et 4e niveaux, qui sont parfois regroupés, sont ceux de la maîtrise et de l’apprentissage des processus d’initiation visant à transmettre l’art du Reiki.

Symbole du mot Reiki
Symbole du mot Reiki

Une fois initié, il suffit de poser ses mains pour que l’énergie commence à circuler en nous et à ressortir par les paume. En complément, il est possible d’activer les symboles sacrés qui nous ont été enseignés, en les visualisant ou en les reproduisant de manière gestuelle. Ceux-ci permettent de travailler un aspect particulier ou simplement de renforcer le flux d’énergie.
On apprend lors des stages d’initiation à envoyer l’énergie sans intention, « pour que le meilleur soit ». Ce n’est donc ni la personne qui canalise l’énergie ni celle qui la reçoit qui choisit ce qui est fait de l’énergie. L’énergie agit d’elle-même là où elle est nécessaire, de manière « intelligente ». Il n’y a donc pas possibilité de nuire à autrui par le Reiki. 

 Témoignage d’Eléa

Nous avons découvert le Reiki grâce à un stage d’initiation qui nous avait été offert, c’est à dire que nous y sommes allés sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. Quelle découverte ! Le plus étonnant est que depuis mon initiation j’ai une sensation de léger fourmillement agréable dans le creux de mes paumes qui ne m’a jamais quitté.

Depuis, le Reiki me sert au quotidien, c’est une manière pour moi de mettre de la joie et de la vie dans toute chose pour garder mon équilibre et rester bien ancrée. Je m’en sers sur l’eau que je bois ou la nourriture que je mange, pour « purifier » des endroits où je ne me sens pas bien, pour me protéger d’une personne agressive, pour des amis qui m’en font parfois la demande, pour mes animaux ou mes plantes quand ils en manifestent le besoin, ou encore  pour les petites douleurs occasionnelles. Si certaines douleurs y résistent, l’efficacité est miraculeuse pour accélérer la cicatrisation des coupures ou contre les douleurs de règles, mais la liste n’est pas exhaustive !

Lorsque je fais un soin, je sens tout de suite si la personne est réceptive ou pas. Lorsqu’elle l’est, mes mains chauffent rapidement et finissent bouillantes (j’ai habituellement toujours les mains froides), en revanche quand la personne ne l’est pas mes mains restent froides. Généralement, je sens également quand le soin touche à sa fin car mes mains redeviennent plus tièdes, cela est très utile pour les soins aux animaux ou aux plantes afin de pouvoir doser. En revanche, je ne fais jamais de soins sans avoir l’autorisation de la personne ou de l’animal concerné.

 Témoignage de Pierre

L’initiation au Reiki a été la première étape marquante de mon chemin de changement intérieur. De formation scientifique, je n’étais à l’époque pas spécialement intéressé par ce qui se trouve en dehors du champ de la science traditionnelle, sans toutefois rejeter la possibilité que d’autres choses pouvaient exister. Je n’étais pas non plus particulièrement à l’écoute de mes sensations, et encore moins conscient de l’existence d’énergies subtiles.

Le Reiki m’a donc permis, de manière finalement plus tangible que je l’imaginais, de ressentir dans mon corps cette énergie que j’envoyais ou recevais. Le picotement dans les mains  en a été le premier indicateur. C’est moi aussi une sensation que je peux maintenant retrouver à chaque instant pour peu d’y prêter attention. Et lorsqu’on reçoit un soin ce sont toutes sortes de fourmillements ou de sensations de chaleur qui se manifestent dans les parties du corps qui reçoivent l’énergie. Il est donc difficile de ne pas admettre qu’il se passe bel et bien quelque chose !

J’ai commencé à utiliser le Reiki en tant qu’auto-traitement quasi-quotidien, et depuis notre initiation au 2e degré je l’utilise moi aussi dans nombre de situations au quotidien : remonter le taux vibratoire de l’eau, des aliments, apaiser une douleur etc. C’est un excellent moyen de mettre plus de conscience dans nos gestes de tous les jours, et je trouve que le Reiki a participé à embellir ma vision de la vie. De façon très complémentaire à la pensée positive, savoir qu’il m’est possible d’influer bénéfiquement sur tant de choses me redonne une position d’acteur de ma vie !

Pour franchir le pas

Si l’aventure Reiki vous tente, aussi bien pour recevoir un soin que pour faire un stage d’initiation, nous vous recommandons de privilégier le bouche à oreille afin de choisir une personne de confiance.

Pour en savoir plus

Si vous désirez en savoir davantage sur le Reiki, voici quelques liens qui vous permettront d’aller plus loin :

Voici également un article intéressant présentant le Reiki et ses applications thérapeutiques possibles.

 

Photo principale : prise par Eléa (mains de Pierre)

4 réflexions au sujet de « Le Reiki : à la découverte de l’énergie subtile »

    1. Bonjour Patricia,
      Je suis sûr que cela existe aussi dans le gard, malheureusement nous n’avons qu’une bonne adresse dans le Rhône.
      Si jamais ça t’intéresse n’hésite pas à nous faire signe :)

  1. Bonjour,

    Votre article est très intéressant j’ai écouté vos conseils d’aller voir une personne dont on m’a parlé j’ai été voir une sophrologue à Poissy et ça m’a fait le plus grand bien j’y retourne le mois prochain j’ai hâte ca fait un bien fou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *