«Nous sommes tous des chrysalides ; au moment de mourir, notre cocon s’ouvre et nous devenons papillons.» Elisabeth Kubler-Ross

La vie après la mort, une réalité scientifique ?

Certainement l’une des plus grandes sources de mystère pour l’humanité depuis ses origines, la mort est dans notre culture occidentale un sujet tabou qui réveille nos peurs profondes. Pourtant, les avancées de la médecine dans l’étude des phénomènes péri-mortels sont telles qu’aujourd’hui, pour de nombreux scientifiques, l’existence d’une forme de vie après la mort est une évidence. 
Nous vous proposons une synthèse des raisons qui font que nous n’en doutons plus.

Comment nous en sommes arrivés là

Depuis de nombreuses années déjà, Eléa se passionne pour l’étude des phénomènes péri-mortels, tels que les expériences de mort imminente (EMI, ou NDE pour Near Death Experience en anglais).
Si Eléa était déjà convaincue de la réalité de ces contacts avec l’au-delà, je ne m’étais jamais véritablement penché sérieusement sur la question, laissant le sujet pour mes vieux jours, où le besoin de réponses se ferait sûrement plus pressant. Mais c’était sans compter sur mon expérience bouleversante lors de notre initiation à la communication animale, pendant laquelle j’avais pu rentrer en contact avec une poule décédée.
Outre le bouleversement de la découverte de la possibilité de communiquer d’esprit à esprit avec les animaux (ce qui aurait déjà suffi à rentabiliser mon weekend ! ), cette expérience a aussi profondément secoué ma vision de la mort. En effet, si j’avais pu recevoir des informations de la part d’un animal décédé, c’est bien qu’une partie de lui continuait d’exister après sa mort.
Et depuis, grâce à la communication animale, nous avons contacté nombre d’animaux décédés, affinant ainsi notre compréhension de ce qui s’imposait à nous comme une réalité : la subsistance de leur conscience après la mort de leur corps. En parallèle, nous nous sommes également intéressés à ce que les humains avaient à dire sur le sujet. De forums en conférences, au travers de lectures, de documentaires, de rencontres et de témoignages de nos proches, une seule et même vision cohérente émergeait : la vie après la mort existe bel et bien, du moins pour qui a l’honnêteté scientifique d’étudier sérieusement ces innombrables faits et témoignages qui dépassent nos conceptions cartésiennes.

Le cerveau ne crée pas la conscience

Récemment, une nouvelle avancée dans la compréhension du lien entre conscience et cerveau est venue apporter du crédit aux récits d’expériences péri-mortelles : la conscience ne serait pas fabriquée par le cerveau, mais elle lui serait en fait extérieure. Le cerveau agirait comme un récepteur qui capte et interagit avec la conscience, un peu à la manière d’un poste de télévision. Lorsqu’on éteint son poste télé, les chaînes continuent de diffuser leurs programmes. Eh bien il en serait de même pour la conscience, qui continuerait à mener son existence propre une fois le cerveau « éteint ». Le document du Dr Chambon, partagé plus loin dans cet article, détaille cette découverte.

Des témoignages universels

Les témoignages des personnes ayant eu des contacts avec l’au-delà convergent tous, peu importe qu’ils aient vécu une expérience de mort imminente, un contact avec un défunt, ou qu’ils aient des capacités médiumniques.  La culture, l’âge, l’époque ou la religion n’influencent pas non plus la réalité décrite.
Les gens qui ont pu faire l’expérience d’un « passage » dans l’au-delà parlent tous d’un état de conscience accru lors de leur décorporation : capacités sensorielles largement supérieures à celles de leur corps physique (vision à 360°, couleurs flamboyantes, possibilité de « zoomer » à volonté…), possibilité de se déplacer d’un endroit à l’autre de manière instantanée, comme si l’espace et le temps n’existaient pas, d’entendre les pensées des vivants… Autant de détails perçus loin de leur corps physique et qu’ils ont pu vérifier après leur « retour à la vie ».
Ils décrivent aussi un sentiment de paix soudain, de bien-être et d’amour, qu’ils n’avaient jamais ressenti avec une telle intensité. Beaucoup sont accueillis par des proches déjà décédés, qui apparaissent eux aussi transformés, habités de paix et d’amour.
L’expérience est d’une telle intensité que l’existence matérielle leur paraît fade par rapport à ce qu’ils ont pu ressentir dans l’au-delà, comme si la « vraie réalité » n’était pas celle que l’on pourrait croire. Nombre en reviennent transformés, au point de changer radicalement leur vie. Et parfois, le retour dans leur corps s’accompagne de la guérison miraculeuse de leur maladie, pour certaines jugées incurables.

L’avis des médecins

Eben Alexander, neuro-chirurgien américain, a fait l’expérience de cette guérison extraordinaire, qu’il raconte dans son livre « La preuve du Paradis ». C’est lors d’un coma de sept jours à la suite d’une méningite à la bactérie E. Coli qu’il a vécu une EMI. Les médecins pronostiquaient une issue tragique : la mort ou, tout au mieux, un état végétatif, vus les dégâts irréversibles causés par la bactérie à son cerveau. Contre toute attente, à son réveil, son état s’est rapidement amélioré jusqu’à une complète guérison, sans la moindre séquelle. Inutile de dire que le Dr Alexander est depuis convaincu que la vie ne s’arrête pas à la mort du corps physique, et il parcourt désormais le globe pour en parler à ses pairs.

D’autres médecins en sont convaincus, comme le Dr Jean-Jacques Charbonnier, anesthésiste-réanimateur, qui étudie les EMI, et que nous avons eu la chance de voir en conférence. Il a recueilli un grand nombre de témoignages de patients français ayant vécu ce type d’expériences.

Nous avons également eu le plaisir de rencontrer le Dr Olivier Chambon, médecin psychiatre, lui aussi auteur et conférencier sur le sujet, qui a bien voulu nous transmettre un document dans lequel il recense les preuves scientifiques qu’il a accumulé sur la subsistance de la conscience après la mort.
Pour lui,

toutes les hypothèses autres que celle de la survie de la conscience après la mort ont pu être invalidées et écartées les unes après les autres, à la lumière des faits précis et des recherches effectuées sur ces phénomènes péri-mortels.

En effet, à la question « Y a-t-il des faits défavorables à l’hypothèse d’une survie de la conscience après la mort ? », il répond : 
« Non, il n’y a aucun fait. La seule objection qui pourrait être faite à cette hypothèse est d’ordre idéologique : elle ne rentre pas dans les postulats matérialistes réductionnistes des 19ème et 20ème siècles, qui affirment, sans preuve, que la conscience est produite par le cerveau. »

Les preuves

Pour mieux comprendre l’état des recherches scientifiques sur le sujet, nous vous recommandons la lecture du document complet (15 pages), que voici (pour l’ouvrir en pleine page, cliquez sur le bouton « Fenêtre externe » en haut à droite) :

Vous pouvez également le télécharger en utilisant le lien suivant : 
Dr Chambon – Annexe 2-évidences

S’ouvrir à l’inconnu

Si la science est aujourd’hui arrivée à la conclusion de la survie de la conscience après la mort du corps physique, de nombreuses questions restent à élucider en ce qui concerne la vie de cette conscience dans « l’au-delà ». L’idée fait son chemin dans la communauté scientifique, mais nombre de personnes restent à ce jour convaincues qu’il s’agit uniquement de croyances. Cela rend le sujet encore délicat à aborder, notamment pour les sujets d’expériences péri-mortelles, et d’autant plus lorsqu’ils sont face à un médecin fermé d’esprit. Mais dès lors que l’on montre de l’ouverture autour de ces notions, les langues se délient et l’on se rend compte que ces phénomènes sont beaucoup plus communs qu’on ne se l’imagine.
Nous vous encourageons donc à vous informer sur le sujet à l’aide des ressources proposées ci-dessous, et à en parler autour de vous !

A lire ou voir sur le sujet

Voici une sélection de ressources que nous vous conseillons pour en apprendre plus sur le sujet de la vie après la mort :

Films/documentaires :

  • 45 secondes d’éternité : La NDE de Nicole Dron (témoignage) – par Tistrya : ce témoignage très complet d’une cinquantaine de minutes illustre toute la richesse des Expériences de Mort Imminente et les conséquences sur la vie de ceux qui en reviennent.
  • Nosso Lar (le film) : Adapté du livre du même nom (qui signifie « Notre demeure » en portugais), ce film retrace le parcours d’un médecin dans l’au-delà. Le livre a été écrit en écriture automatique par Chico Xavier, un célèbre médium brésilien, qui a retranscrit ce que l’esprit du médecin lui dictait depuis l’au-delà. On y découvre l’organisation d’une véritable « ville », avec des ministères, des métiers… De quoi changer radicalement notre vision de ce qui nous attend après !  A voir absolument !
  • Au-delà de notre vue (Documentaire) – par Tistrya : Documentaire qui traite des expériences aux frontières de la mort, du fonctionnement de notre cerveau, et de la communication avec l’au-delà. Le Dr Charbonnier y est interviewé, ainsi que des médiums et des personnes ayant vécu une EMI. Une suite à cet excellent documentaire est disponible elle aussi gratuitement sur la chaîne Youtube de Tistrya (dont nous vous recommandons chaudement l’ensemble des vidéos !)

Livres :

  • La preuve du Paradis – par le Dr Eben Alexander : Le récit de l’expérience personnelle du Dr Alexander, qui, malgré un esprit ultra-cartésien, a vu sa vision de la vie bouleversée par une EMI. Si vous aussi avez l’âme scientifique, ce livre est fait pour vous !
  • Diagnostic incurable mais revenue guérie à la suite d’une NDE  – par Anita Moorjani : Dans ce témoignage, Anita Moorjani raconte comment elle aurait dû mourir d’un cancer en phase terminale, mais qu’elle est revenue guérie après une EMI vécue pendant son coma.
  • Animals and the afterlife – par Kim Sheridan : l’auteur a recueilli les témoignages de nombreuses personnes ayant reçu des signes sous diverses formes de la part de leurs animaux de compagnie décédés. Malheureusement épuisé en français, ce livre est écrit dans un anglais facile et limpide.

 

Photo de couverture : Papillon ardéchois immortalisé lors de nos vacances d’été 2015.

2 réflexions au sujet de « La vie après la mort, une réalité scientifique ? »

  1. Nous nous rapprochons du règne du verseau, je me demande si la création de la nouvelle vague religieuse (Wicca, Elementarisme [inventé par moi même, à l’âge de 15 ans],…), la montée du Bouddhisme et de l’Art en Occident et la découverte de l’âme par les scientifiques n’aurait pas un rapport avec cet astre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *