La viande ou la Vie (1/3) : La mise à mort de notre planète

L’impact de notre consommation de viande, poisson et autres produits animaux sur l’environnement a été l’une des trois principales raisons qui nous ont poussés d’abord au végétarisme puis au véganisme.
Les chiffres avancés jusque-là par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) étaient déjà sans ambiguïté par rapport au rôle majeur que joue l’industrie de l’élevage dans la destruction de notre planète et de son climat.
Mais aujourd’hui le brillant documentaire « Cowspiracy: The sustainability secret » dévoile au grand jour une réalité encore bien plus inquiétante qui appelle à une réaction immédiate, sous peine de devoir rapidement dire adieu à notre avenir en tant qu’espèce.
Nous avons synthétisé pour vous les éléments clés de cette problématique majeure.

Continuer la lecture de La viande ou la Vie (1/3) : La mise à mort de notre planète

Le « cri de la carotte » : et si on leur demandait ?

Lorsqu’on est végétarien, cela suscite souvent un grand nombre de questions de la part de notre entourage. Ces derniers temps pour moi c’est presque à chaque fois que je partage un repas avec quelqu’un, au travail, en famille… Du curieux ouvert d’esprit au carnivore aveuglé par sa mauvaise foi, il faut parfois savoir rester zen pour ne pas couper court à la discussion et se replonger dans sa salade verte et ses carottes râpées. Surtout quand on vous sort le fameux « argument » du cri de la carotte : « Et la carotte alors, tu y as pensé ? Quand tu l’épluches et tu la râpes, ça doit être horrible pour elle ! » Déjà, je n’épluche pas mes carottes. Mais bon ok, ça m’arrive de les râper. Et l’agonie des carottes semblant tant préoccuper mes semblables (bien que l’argument soit facilement contré par l’absence de système nerveux chez les végétaux), j’ai commencé à me demander si elles ne pouvaient pas tout de même ressentir une sorte de souffrance que la science serait incapable de mesurer.
Il me fallait donc tirer l’affaire au clair. Pour ce faire, quoi de mieux que de demander directement aux intéressées ? C’est précisément ce qu’Eléa et moi avons décidé de faire, à l’aide de la communication intuitive, qui fonctionne aussi bien avec les végétaux.
Continuer la lecture de Le « cri de la carotte » : et si on leur demandait ?

Makis végétaliens – recette d’hiver

Le dimanche soir chez nous, c’était la sacro-sainte soirée sushis (livrés) pour se remettre du ménage hebdomadaire devant un bon film. Seulement, depuis que nous sommes végétariens, difficile de varier les plaisirs en commandant dans les restaurants classiques, sortis des makis concombre, avocat ou fromage et de la salade de chou, et ce, en toute saison… Nous avons donc décidé de nous mettre à les préparer nous-même ! Or, si en été cela s’avère être un jeu d’enfant, en plein hiver, et quand on veut privilégier des produits bio et de saison, c’est une autre histoire. Après avoir écumé le net à la recherche d’idées originales, eh bien nous n’avons pas trouvé grand-chose. L’heure du défi était venue, et nous avons tenté de le relever en version végétalienne !

Continuer la lecture de Makis végétaliens – recette d’hiver

La désincarnation de Mina la petite rate

Nous n’avons pas encore eu l’occasion de vous présenter nos amis ratous, Mina et Pepino, qui vivent avec nous depuis 1 an et demi, et qui jouent gentiment le jeu de « cobayes » patients pour la communication animale. Ils ont aussi été un élément de motivation à faire le stage de communication animale, car étant d’un tempérament angoissé, nous espérions pouvoir les aider à être plus en confiance et développer nos liens avec eux. Continuer la lecture de La désincarnation de Mina la petite rate